Les transitions contemporaines écologiques, numériques et économiques, impactent l’organisation de nos territoires. L’interdépendance de leurs fonctionnements exige des approches transversales pour éviter des solutions partielles non durables. Pour réduire la comsommation d’espaces et de matières, il est important de contextualiser les besoins des usages finaux: les fonctions – les services – la programmation.