Christiaan Weiler est l’architecte fondateur de – cab42 architecture : strategy and design – en 1997 à Rotterdam (NL). Il a travaillé dans l’architecture et l’urbanisme, dans le public et le privé, pour des projets neufs et de rénovation, et dans l’enseignement et la recherche. En 2003 il a choisi de s’installer à Paris, puis a refondé sa société en 2009 en s’installant à Bordeaux.

cab42 propose du design urbain et architectural, des services de consultation et de construction, et poursuit l’innovation technique et programmatique pour proposer des solutions soutenables pour l’aménagement spatial. Christiaan Weiler est diplômé architecte-ingénieur de l’Université Polytechnique de Delft (NL). Sa démarche métier considère l’architecture non pas comme un objectif en soi, mais comme une valeur ajoutée à la maîtrise programmatique, technique et économique. Le design, à la fois expression sociétale et outil de maîtrise, et les processus qui en écoulent, prennent ainsi une dimension méthodologique.

Tout projet commence avec la projection du rêve d’un environnement meilleur, que ce soit une maison, des bureaux, un lieu publique, ou même un quartier. C’est le client, son programme et le lieu, qui constituent les vecteurs de ce rêve. C’est le rêve, par sa liberté et sa poésie, qui organise toute la technique, sans laquelle le projet n’aurait pas de sens – une belle interdependence intemporelle.

Une caractéristique fondamentale de son approche est que le travail architectural est systématiquement l’objet d’innovation et d’un ‘faire mieux avec moins’. La poursuite d’un espace rêvé se réalise par l’optimisation de l’économie et de la technique, passée au crible d’une soutenabilité écologique. Les techniques simples sont privilégiées, comme les solutions d’énergie bioclimatique, la semi-préfabrication en atelier, et l’expression pure des matériaux.

Son expérience professionnelle, et son travail parallèle dans l’enseignement, lui ont donné des convictions fortes, qu’il développe  sous l’enseigne cab54. Les instituts comme l’Université Polytechnique de Delft et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bordeaux (entre autres) lui ont donné un environnement pour faire de la recherche et du développement. Deux subventions de La Fondation Néerlandaise pour les Arts, le Design et l’Architecture, ont permis d’initier un travail sur la mobilité et la communication, et leur influence sur la soutenabilité dans l’architecture et l’aménagement du territoire.

Trois concepts de projet sont centraux dans sa réflexion: ‘la soutenabilité’, ‘l’évolutivité’ et ‘l’identité’. Elles sont partie intégrante d’une perspective systémique de l’architecture et de l’urbanisme. Le environnement bâti est considéré comme le composant le plus lent de tous les dynamiques constituant l’environnement, et se fait mieux comprendre en tant que ‘deuxième nature’. L’architecture y est un agent rapide qui permet d’initier des mutations urbaines (IND.URB.EN 2005, SPANDA 2015).

web v1 –  web v2a –  web v2b